16.01.2019

Certificat Protection du climat decerné à Elementar

100% d'électricité verte - une autre contribution à la protection de l'environnement


L’année commence avec une bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2019, Elementar Analysensysteme GmbH couvre 100% de sa demande en électricité à partir d'énergies renouvelables certifiées. L’électricité est entièrement obtenue à partir de sources d'énergie écologiques et l'environnement est ainsi protégé. Le gain des émissions de CO2 est de 388,42 tonnes par an. Grâce à cette contribution à la protection de l'environnement, nous avons reçu un certificat de protection du climat de notre fournisseur d’électricité : une attestation témoignant notre positionnement tourné vers l'avenir et soucieux de l'environnement.

 

Suite à ce changement, nous poursuivons le chemin que nous avons pris. Conscients de notre responsabilité vis-à-vis de la nature et de l'environnement, nous mettons l'accent sur la durabilité - du développement écologique de nos analyseurs à la construction de notre nouveau siège social à Langenselbold, en Allemagne. Le bâtiment a été conçu et réalisé conformément aux critères du Conseil allemand de la construction durable. Un accent particulier a été mis sur le concept énergétique. La demande en énergie primaire du bâtiment a été optimisée de sorte qu'elle se situe bien en dessous de la valeur requise par l'ordonnance allemande sur les économies d'énergie pour les nouveaux bâtiments. Dans l’objectif d'économiser l'énergie supplémentaire, nous comptons sur l’utilisation généreuse de la lumière du jour et sur l'utilisation constante de LED dans tout le bâtiment afin de minimiser la demande en énergie pour l'éclairage. De plus, nous avons délibérément choisi d'utiliser l'énergie géothermique régénérative pour le chauffage et le refroidissement du bâtiment. En couvrant la demande d'énergie de chauffage et de refroidissement de 83,7% provenant d'énergies renouvelables, nous respectons non seulement la loi sur le chauffage et les énergies renouvelables conformément au § 5, mais dépassons également de manière significative la part minimale requise de 50%.